Contrat de professionnalisation et contrat d'apprentissage, un bon compromis (22/05/2019)

L'apprentissageAlterner période d'enseignement théorique et période de mise en pratique en entreprise est une bonne façon d'acquérir des compétences. L'alternance permet de mettre ou de garder un pied dans le milieu de travail. Entre le contrat professionnalisation et le contrat d'apprentissage, que choisir ?

AP Formation vous propose de mieux comprendre les enjeux de chaque contrat et les modalités respectives.

Contrat d'apprentissage

Objectif
Ce type de contrat permet d'obtenir une qualification reconnue par l'État : un diplôme ou un titre à finalité professionnelle RNCP (enregistrée au Répertoire national des certifications professionnelles).

Cibles concernées
Dans le cadre d'une formation initiale, le contrat d'apprentissage d'adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans. Des dérogations existent pour les personnes âgées de 26 ans et plus telles que les personnes reconnues travailleurs handicapés, les créateurs et repreneurs d'entreprise.

Durée - Répartition
Le contrat d'apprentissage est conclu en CDD. Avec une durée minimum de 6 mois, il peut s'étendre jusqu'à 4 ans. Il faut compter au moins 400 heures de formation en moyenne par an.

Supervision
L'entreprise doit désigner un maître d'apprentissage qui suivra l'apprenti tout au long de son parcours au sein de l'entreprise et effectuera la liaison avec l'établissement de formation.

Rémunération

Rémunération brute minimale mensuelle :

  - 18 ans 18 – 20 ans  21 ans et +
 1re année 25 % du smic
361,35 €
41 % du smic
592,61 €
53 % du smic
766,05 €
 2e année 37 % du smic
534,79 €
49 % du smic
708,24 €
61 % du smic
881,68 €
 3e année 53 % du smic
766,05 €
65 % du smic
939,50 €
78 % du smic
1127,40 €

 

Contrat de professionnalisation

Objectif
Le contrat de professionnalisation ou contrat pro vise trois types de qualifications :
- un diplôme ou un titre enregistré au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) ;
- une qualification reconnue dans les classifications d'une convention collective nationale de branche ;
- un certificat de qualification professionnelle (CQP), certification créée et délivrée dans une branche professionnelle.

Cibles concernées
Dans le cadre d'une formation continue, le contrat pro s'adresse:
- aux jeunes âgés entre 16 et 25 ans ;
- aux demandeurs d'emploi, y compris les personnes âgées de 26 ans et plus
- aux bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l'allocation spécifique de solidarité (ASS), l'allocation adulte handicapé (AAH) ou ceux ayant bénéficié d'un contrat unique d'insertion (CUI).

Durée - Répartition
Le contrat pro est généralement conclu en CDD, mais il peut prendre la forme d'un contrat CDI. Le contrat de professionnalisation dure entre 6 à 12 mois. Selon la branche professionnelle, la durée du contrat peut être prolongée jusqu'à 24 mois.

La part de la formation représente 15 à 25 % de la durée de contrat de professionnalisation, sans pouvoir être inférieure à 150 heures sauf dérogation de la branche d'activité .

Supervision
La désignation d'un tuteur n'est pas obligatoire mais est fortement conseillée.

Rémunération

Rémunération brute minimale mensuelle :

  16 à 20 ans   21 à 25 ans  26 ans et +
Titre ou diplôme non professionnel de niveau IV ou titre ou diplôme professionnel inférieur au bac  55 % du smic
794,96 €
70 % du smic
1011,77 €
Rémunération égale à 85% du salaire minimum conventionnel de branche, sans pouvoir être inférieur à 100% du SMIC
Titre ou diplôme professionnel égal ou supérieur au bac ou diplôme de l'enseignement supérieur 65 % du smic
939,50 €
80 % du smic
1156,31 €

 

> Pour en savoir plus, rendez-vous sur le portail de l'alternance

Lire aussi