Le projet de transition professionnelle C.P.F de transition professionnelle

Vous êtes en CDI ou CDD : le CPF de transition vous permet d'effectuer des formations longues de reconversion avec un congé associé.

 

Formation informatique en cif Toulouse

Le projet de transition professionnelle mobilise le CPF pour permettre aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer la formation éligibles au CPF de leurs choix.

L'intérêt : 

  • la couverture de tout ou partie de votre salaire (selon votre niveau de rémunération),
  • la prise en charge de tout ou partie du coût pédagogique.

Les démarches : 

1 - Choisir votre formation obligatoirement certifiante éligibles au CPF,

2 - Réaliser un positionnement qui determine le contenu et la durée de la formation avec le centre

3 - Possibilite de faire appel à un conseiller en évolution professionnelle proposée à titre gratuit par le fongecif. Participez aux divers ateliers du fongecif : 

L’atelier “Objectif Compétences”, L’atelier “Préparez votre CV”, L'atelier objectif projet, l'atelier objectif création, l'atelier choisir son avenir professionnel, L'aelier idée CPF.

4 - Prendre contact avec le fongecif pour obtenir le dossier,

5 - Remplir les 3 volets du dossier (salarié, employeur et prestataire de formation),

La priorite et les criteres d'attribution sont analysés suivant : 

    • La cohérence du projet 
    • La pertinence du parcours de formation au vu du positionnement préalable ;
    • Les perspectives d’emploi à l’issue de la formation.

6 - Dépôser le dossier auprès du fongecif occitanie.

Il faut donc savoir valoriser :

  • Vos compétences,
  • Clarifier votre envie de changement,
  • Cibler vos attentes et vos objectifs
  • Définir le métier en lien avec vos aspirations et vos centres d’intérêts,
  • Rechercher des informations sur le marché de l’emploi.
  • Avoir un réel projet professionnel,

Les conditions pour utiliser le projet de transition professionnelle ?

Il faut justifier d’une ancienneté d'au moins 24 mois, consécutifs ou non, dont douze mois dans l’entreprise, quelle qu’ait été la nature des contrats de travail successifs. Pour les CDD il faut justifier de 20 mois de travail + de 4 mois de CDD dans les 12 derniers mois.  

La condition d’ancienneté n’est pas exigée pour :

  • les personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapées (OETH) ;
  • les salariés licenciés pour motif économique ou pour inaptitude, n’ayant pas suivi de formation entre leur licenciement et leur nouvel emploi.

Démarches à accomplir auprès de l’employeur ?

  • Si la formation est supérieure à 6 mois : le salarié doit faire une demande écrite à l’employeur au plus tard 120 jours avant le début de l’action de formation.
  • Si la formation souhaitée fait moins de 6 mois, ou que celle-ci se déroule à temps partiel, le salarié doit faire une demande écrite à l’employeur au plus tard 60 jours avant le début de l’action de formation.

L’employeur doit répondre au salarié dans les 30 jours suivant la réception de la demande de congé.

La rémunération pendant le congé de transition professionnelle

PNG - 73.8 ko

Pendant le projet de transition professionnelle, le salarié est considéré comme stagiaire de la formation professionnelle : il bénéficie du maintien de sa protection sociale et est couvert contre le risque d’accident du travail. Durant cette période, le contrat de travail est suspendu mais non rompu. À l’issue de la formation, il réintègre son poste de travail ou un poste équivalent. L’employeur n’est pas tenu de proposer un autre emploi prenant en compte la qualification acquise pendant la formation. Le temps passé en formation est assimilé à du temps de travail effectif pour le calcul des congés payés, d’ancienneté.