Marketing : Améliorer la délivrabilité de votre emailing (16/09/2019)

Emailing et delivrabilitéEffectuer une campagne d'emailing, c'est simple a priori. Mais comment être sûr que votre email sera lu ? C'est là que la notion de délivrabilité est importante. Explications.

Traverser les filtres anti-spam

Message qui atterrit dans la boite de SPAM, taux d'ouverture et taux de clics faibles, désabonnements, emails bloqués... Tous ces signes doivent vous alerter. Avec l'évolution permanente des filtres anti-spam, plusieurs facteurs sont à prendre en compte dans la délivrabilité de votre campagne emailing.

Car si votre routeur vous indique que votre email est bien arrivé à destination, qui vous dit que celui-ci ne se trouve pas dans la boite de SPAM et donc qu'il ne sera pas lu.

Votre adresse IP d'envoi

Votre IP de routage est votre passeport digital avant d'entrer dans la boite mail du destinataire. Il faut passer le contrôle du fournisseur d'accès à Internet (FAI). Le FAI va analyser votre adresse IP pour vérifier votre identité et vos intentions. Si votre « casier » est vierge, votre message sera acheminé jusqu'à la boite mail de votre destinataire. Si des actes sont à vous reprocher, votre message sera bloqué ou envoyé dans la boite de SPAM.
En se basant sur le niveau de réactivité, le taux de plainte et de désabonnement, les FAI qualifient votre réputation. C'est de cette appréciation que va dépendre la delivrabilité de votre envoi.

Afin d'améliorer la réputation de votre adresse IP, il faut jongler entre trois facteurs :

- La qualité de l'opt in (option d'adhésion)

Les conditions de collecte des emails sont cruciales. Plus vous avez un consentement libre et transparent de la part du destinataire, plus il vous identifiera lors des envois. Les risques de rejet ou de spam seront donc écartés.

Au contraire, si le destinataire se voit être abonné à une newsletter contre son gré et qu'il qualifie cette action comme intrusive, il signalera l'expéditeur d'indésirable.

- Le ciblage

Chaque utilisateur a des attentes et des envies distinctes. Savoir identifier les différents groupes de cibles et leurs besoins permettra d'adapter au mieux votre envoi. Vous augmentez ainsi les chances d'attiser la curiosité de vos destinataires et donc le taux d'ouverture et de clics.

- Pression marketing

Si certains tolèrent de recevoir des dizaines de mails de publicité par jour, d'autres peuvent vite être irrités. Envois quotidiens, hedomadaires, mensuels... Adaptez votre fréquence selon votre cible !

Gérer ces trois facteurs intelligemment vous permettra d'améliorer votre délivrabilité. Un emailing d'acquisition sera un bon test pour mesurer vos efforts.

Dernier conseil : Internaliser le routage de vos emails

Être propriétaire de son adresse IP de routage est important pour capitaliser vos efforts dans la réputation FAI. Si le service est externalisé, vous partagerez votre réputation FAI avec d'autres clients qui n'auront pas forcément la même rigueur que vous.

Lire aussi :