Devenez Concepteur Développeur Web en un an !

Titre RNCP - Concepteur Développeur Informatique (BAC+3) - éligible CPF 9456

Le secteur numérique devrait croître de 3,6% en 2018 selon le Syntec Numérique, 

Titre Professionnel Bac+3

  • Session 1600 heures : Toulouse : du 05/11/2018 au 06/11/2019 (Bac +3)
  • Session 1600 heures : Toulouse : du 04/02/2019 au 05/02/2020 (Bac +3)
  • Télécharger le dossier d'inscription 
En résumé : nous regardons les candidatures sans condition de niveau d’études. Pour autant, un test de potentiel et un entretien individel sont indispensables. Ils mettront l'accent sur le travail demandé, votre envie de coder et de réussir.

Programme

Points forts

Inclus la réalisation d'une application web professionnelle individuelle
Inclus le développement d'une application Android commune
Certification Oracle Certified Associate, Java SE 8
Stage obligatoire de 3 mois (11 semaines)
Titre RNCP "Concepteur Développeur Informatique" BAC+3
10 évaluations en cours de formation

Langages et frameworks étudiés

HTMLCSS
Javascript / Angular/ NodeJS
SQL/PHP / Symfony
Java SE et JEE
Androïd  Sécurité

 

 

Projets réalisés

Projet personnel : application web professionnelle (3 semaines minimum)
Projet commun : application Android simple (1 semaine)

Programme détaillé

● Introduction

○ Réseaux TCP/IP
○ Protocoles HTTP/S et FTP
○ Principe client-serveur sur le web
○ Git, GitHub, GitLab

● Agilité : Certification Scrum

○ Présentation
○ SCRUM
○ XP
○ Limites

● Intégration

○ Maquettage
○ HTML
○ CSS

● Programmation côté client

○ Algorithmique et structure de données
○ Javascript : langage
○ Javascript : programmation objet
○ Javascript : API web
○ Javascript : programmation événementielle
○ Javascript : AJAX
○ Javascript : techniques futures
○ Javascript : API web avancées
○ Javascript : Angular

● Bases de données

○ Principe des SGBDR
○ Modèle entités - associations
○ Conception UML
○ Modèle relationnel
○ EERD
○ Utilisation de phpMyAdmin
○ SQL

● Programmation côté serveur

○ Configuration Apache
○ Configuration PHP
○ PHP : langage
○ PHP : PDO
○ PHP : PHP & HTTP
○ PHP : techniques avancées
○ PHP : création d'un framework MVC
○ PHP : Symfony

● Suivi de projet

○ Présentation
○ MS Project
○ Trello

● Développement JAVA

○ Modélisation UML
○ Java SE
○ Design Patterns
○ Android

● Développement JAVAJEE & Certification Oracle 

    • Introduction à Java EE
    • Le traitement métier avec les servlets
    • La présentation avec les JSP
    • La persistance des données avec JDBC et JPA
    • Les frameworks JSF et Struts
    • Introduction à des technologies complémentaires

● Sécurité des applications web pour développeurs

    • Les menaces des applications Web

      Faille applicatives : injection, protection d'URL, faille de référence, stockage non sécurisé
      Attaque côté client : Cross Site Scripting (XSS), gestion de session et authentification, attaque CSRF, Phishing, type DDOS …

    •  

      Technologies liées à la sécurité

      Techniques de bases réseau, Firewalls,
      Signature numérique, Clé publique/ clé privé, Autorités de certification
      Chiffrement de données, les algorithmes AES et RSA

    •  

      Sécuriser les applications Web

      Protections basiques : Re-post des données, Time-out et déconnexion, Masquer les URL, 
      Usurpation d'identité : Cookies et certificats numériques, Session ID et jeton de transaction, 
      Protections contre les attaques de force brute,
      Test d'intrusion, audit de sécurité, scanners de vulnérabilités

Stage d’application en entreprise 12 semaines

Avez-vous les pré-requis ?

  • Tout public
    Vous aimez analyser, vous aimez l'informatique de manière générale, vous êtes curieux .
  • Vous êtes autonome
    Vous aimez chercher dans la documentation et sur Internet
  • Prenez rdv avec notre formateur qui vous aidera à définir votre orientation.
  • En résumé : La sélection des participants se fait sur la motivation et non pas sur un niveau d'études.
    Un test de potentiel et un entretien individuel sont indispensables, ils mettront l'accent sur le travail demandé, votre envie de coder et celle de réussir.

Devenir développeur web, ça vous tente ?

Vous souhaitez saisir une seconde chance après des études interrompues? qualifié de «décrocheur», vous n'avez pas trouvé votre voie dans l'enseignement supérieur ou tout simplement vous souhaitez vous reconvertir vers un métier porteur et qui recrute.  Pour cela nos futurs stagiaires sont sélectionnés en intègrant la "piscine", période d'immersion qui permet au formateur de repérer vos apptitudes à coder. Ceux qui passent cette étape avec succès intègrent la formation.

Pendant un an, vous aller rencontrer des professionnels échanger avec des entreprises, travailler sur de vrais projets. La formation est professionnalisante, elle vise à vous rendre directement opérationnel pour créer des intranets/extranets et des applications mobiles.

Objectifs

A l'issue de cette formation diplômante, les participants passeront l'examen en vue d'obtenir le titre RNCP Concepteur Développeur informatique homologué au niveau II c'est à dire BAC+3.

Ils pourront concevoir et réaliser des applications web et mobiles professionnelles. Ils pourront répondre aux offres d'emploi :

  • Développeur front-end (HTML, CSS, Javascript, Angular...)
  • Développeur back-end (PHP, Symfony, SQL...)
  • Développeur full-stack (front-end + back-end)
  • Développeur Java SE (IoT, Androïd...)

Réalisations des stagiaires

Exemples de réalisations de stagiaires (projet individuel d'un mois, défi personnel ou plaisir de coder...) :

Jeu web réalisé à la suite du cours Javascript, un véritable tour de force. Testez vos réflexes !
Mélissa Wheeler, promotion 2016-05, aujourd'hui élève ingénieur en alternance au CNAM à 31-Toulouse.


Site web d'une auto-école avec interface d'administration (PHP 7, MySQL).
Mélissa Wheeler, promotion 2016-05, aujourd'hui élève ingénieur en alternance au CNAM à 31-Toulouse.


Site web d'une association (WordPress).
Mélissa Wheeler, promotion 2016-05, aujourd'hui élève ingénieur en alternance au CNAM à 31-Toulouse.


Site web d'un restaurant avec interface d'administration (PHP 7, MySQL).
Christophe Bardzinsky, promotion 2016-05, aujourd'hui en CDI chez Decasoft à 31-Colomiers.


Site web d'une pizzeria avec interface d'administration (PHP 7 + Symfony 2, MySQL)
Flora Garny, promotion 2016-05, aujourd'hui en CDI chez EXYZT à 81-Castres.

 

Compléments d'informations

Apprendre à coder, devenir développeur web, c'est faire le choix de travailler sur les enjeux demain. Lire, écrire et maintenant coder. Il n’y a pas de parcours type à proprement parler pour accéder au métier de développeur web. De nombreux passionnés codent depuis leur enfance, d’autres découvrent tout autant le code à l'âge adulte. C’est la veille, la passion, les projets personnels qui valident la qualité des candidats. Aujourd’hui, la demande de postes excède largement l’offre. 

AP Formation fournit l’encadrement nécessaire pour vous apprendre à raisonner sur un problème, concevoir une solution abstraite et la programmer avec un langage web et sur des applications mobile. La formation est diplomante, sur Toulouse. Il vous faudra moins d'un an de formation intensive et de pratique en entreprise pour en faire votre métier.

Ainsi devenir développeur à l’inverse de ce que l’on peut penser, c’est être créatif, intuitif, avoir une culture et une attitude de partage (pour preuve voir le barcamp, les hackathons…), c’est aussi avoir de la logique, et connaitre l’algorithmie qui façonne notre quotidien.

Votre reconversion doit être motivée par diverses considérations, elle doit être choisie. Cela doit représenter un véritable épanouissement dans un métier qui plaît et vous procure un meilleur équilibre vie professionnelle/vie privée, de réelles perspectives d’évolution de carrière… 

Je m'appelle Sébastien, j'ai 38 ans, sur Toulouse, en reconversion professionnelle. A la suite d'un bilan de compétences, j'ai souhaité changer de métier car depuis 10 ans dans le secteur de la presse, j'ai de plus en plus de mal à supporter la pression des chiffres. J'ai demandé à mon employeur de m'autoriser à reprendre des études dans le développement web/informatique, avec le CIF (congé individuel de formation). 

  1. - Mon parcours : Bac D suivi d'une première année en médecine puis une équivalence en bio. J'ai voulu rentré dans la vie active avec un 
    premier emploi (Mac Donald) puis une cascade de petits boulots comme préparateur de commande chez des distributeurs et grossites pharmaceutiques.

    - Qualités demandées pour exercer le métier de développeur web :
    Il faut avoir avant tout un bon esprit logique, des bonnes capacités de déduction, d'adaptation c'est à dire savoir se remettre en question, apprendre de nouvelles technologies, se fondre dans une équipe. Etre un expert en langage tout comme en communication n'est pas indispensable, il existe des geeks qui traitent la partie technique sans vouloir prendre de responsabilités au sein d'une équipe, d'autres souhaitent aller plus sur le management.
    - Pré-requis pour devenir développeur web : Vous devez être organisé et rigoureux, savoir gérer plusieurs tâches en même temps. Il faut savoir expliquer aux utilisateurs non initiés. Mais la qualité essentielle du programmeur est de savoir segmenter un problème en sous ensemble de problèmes simples pour les résoudre, séquentiellement. Il faut avoir aussi de la créativité, pouvoir contourner un problème ou l'expliquer sous différents angles. 
    - Les avantages du métier de développeur : Voir le résultat, voir qu'avec ma pensée, j'ai pu créer des algorithmes qui fonctionnent dans toutes les situations. C'est aussi au bout d'un moment la possibilité de développer des compétences non techniques: conduite du changement, communication au niveau de la division, méthodologie de construction d'architecture durable.

    - Les inconvenients du métier de développeur web : 
    Passer beaucoup de temps à debugger ou sur des tâches qui ne me sont pas normalement desitinée comme le design des produits.
    - Etes-vous passionné : Oui toujours, l'interet de développer un algorithme et un programme qui marche à toute épreuve. 
    - Une journée type d'un développeur web : Le développeur va principalement coder puis débugger, un temps est consacré à la recherche de solutions ou d'autoapprentissage. Pour le reste, en général ceux sont les réunions d'équipe quotidiennes qui rythment la journée.
    - Comment est organisé la communication avec l'équipe : En général dans les entreprises et ESN de taille et suivant les projets, on ne travaille jamais seul mais en "peer coding" (à Deux), une méthode qui reste très efficace si les développeurs s'entendent.
    - Quelle est votre charge de travail au quotidien : Mes horaires sont très variables et dépendent de mes projets. J'ai l'entière liberté pour m'organiser cependant le travail doit être fait et je dois assister à toutes les réunions. Généralement je Fais beaucoup d'heures de 09h-18h.
    - Avez-vous un équilibre de vie familale et professionnelle : On ne dispose jamais d'assez de temps, il faut arriver à s'organiser pour traiter les urgences et remettre au lendemain les éléments moins important tout en respectant un planing.
    - Quel est votre degré d'autonomie : En tant que développeur Full stack dans mon équipe, je dois persuader mon lead developpeur à partir de là, j'ai beaucoup d'autonomie. 
    - Quel salaire du développeur : Le salaire dépend du diplôme et de la maîtrise des langages. Un jeune diplômé bac +3 peut prétendre à 25k pour démarrer ensuite avec 5/10 ans d'expérience le salaire doublera au minimum. A paris un ingénieur avec 5 ans d'expérience peut gagner 65 K€.
    - Marché de l'emploi : Les embauches sont importantes,  il faut tout de même passer systématiquement des tests pas toujours évidents. 

    - Le recrutement des développeur web : Il se fait en trois temps : d'abord par telephone ou skype pour valider la communication futur que tu pourras avoir avec le client puis tu passes une demie-journée de tests : QI, tests techniques, ou de gestion de projet/communication et enfin sur la motivation évaluée surtout avec un entretien oral avec le chef de projet.

    - Y-a-t-il du déplacement et des avantages : En général non, sauf si vous êtes détachés pour différentes missions dans les ESN. les avantages voitures de fonction, tickets restaurant, RTT... fonction des postes

    - Quelles sont les perspectives d’évolutions : Expert technique, lead développeur, CTO, directeur de division.

    - Comment devenir développeur web : Si vous avez la logique, il vous faudra trouver une formation diplômante plutôt en imersion totale (assez intensive ou vous ne penserez qu'à ça et ou le premier réseau que vous allez créer avec les autres stgaiaires va vous aider et vous permettre, à plusieurs, de porter ce projet plus facilement). Travailler seul n'a pas la même efficacité vu le degré de technicité demandé. Si vous avez une baisse de motivation, vos camarades et le prof seront là pour vous remotiver immédiatement. De même choisisez une formation suffisament longue (1 an me semble bien) tout comme un stage ne entreprise représentatif, sinon vous allez survoler et tout restera à faire ou refaire il n'y a pas de secret. L'auto-formation sera aussi essentielle, elle doit être piloter par le formateur pour ne pas s'égarer et perdre beaucoup de temps et d'énergie. Moi j'ai ainé dans la formation être cadré et dirigé, ça m'a rassuré étant donné que la masse d'information quand on ne connait rien est énorme. 

Sabine Combalbert

Habitant Belfort, j'ai déménagé pour suivre la formation de développeur logiciel sur Toulouse. Ca été un pari risqué comme je ne suis pas issue d’un domaine scientifique. J’ai eu peur de pas avoir le niveau. Au final, j’ai bien réussi, je vais donc vous raconter rapidement mon parcours.

J’ai 22 ans et un niveau CAP en électronique, j’ai fait des petits boulots mals payés et sans intérêts. Comme j’aime l’informatique depuis toujours on m’a orienté avec la Grande Ecole du Numérique vers des formations qui accueillent des jeunes sans expériences pour en faire des codeurs. J’ai tenté ma chance dans plusieurs écoles mais c’est à Toulouse que j’ai choisi d’aller parce que cette école a une bonne méthode pour savoir si vous êtes « fait ou pas pour le code ». c’est super important de ne pas se tromper. A partir de là, j’ai pu avant de rentrer me tester, assister à des cours, discuter avec d’anciens ou des élèves en cours. La formation comprend un stage de trois mois qui a débouché directement sur une embauche. J’ai même pas fini la formation!. On m’a convoqué seulement pour passer le diplôme à la fin.

Le plus important à mon avis c’est de travailler beaucoup au début pour bien comprendre comment programmer (le formateur y est pour quelque chose aussi) et après, il faut beaucoup s’entrainer chez soi. En partant de pas grand-chose et en 8 mois, je suis embauchée comme développeuse sur Symphony !

Cyril Pinolo

Etre développeur lorsqu’on a plus de 35 ans demande de réfléchir, de conceptualiser, de comprendre. Il faut être capable de travailler en équipe, on se repose pas sur ses acquis. C’est donc un métier à la fois prenant et passionnant. Tout le monde ne nait pas programmeur mais avec de la pratique on peut y arriver sachant qu'il existe de réels débouchés. En tout cas la meilleure formation de développeur web sur Toulouse est donnée par le formateur de AP Formation. Clair, précis efficace allez le rencontrer et participez aux piscines!

Gabriel Nival

Ancien stagiaire, je suis aujourd’hui employé chez fondateur de la startup Foxnot. Je garde un lien très fort avec AP Formation. La startup est en phase de s’agrandir et a déja recruté des étudiants d’Ap formation notamment dans les réseaux mais aussi en dev. On trouve régulièrement des jeunes talents, des gens de valeur prêts à s’investir pour eux comme pour nous.

Sandra Benazet 

Malgré la crise, les métiers du développement web continuent à recruter. il y a un peu plus de 1 an, j’ai commencé des études en développement web. Aujourd’hui, je suis inscrite à la fac sur un master 1 en alternance avec un job chez un sous traitant Airbus.

Les études en programmation revêtent un aspect technique; l’approche de l’algorithmie, la rigueur et la précision dans l’organisation de sa pensée. Le cours nécessitent d’êtres repris le soir ou le we et la pratique de projets permet d’arriver à un niveau professionnel assez rapidement, en gros 4 mois. J'ai eu la chance de pouvoir effectuer mon stage dans une SSII. Ils reçoivent pourtant pas moins de 20 candidatures de stagiaires chaque année pour n'en sélectionner… que 5 environ !. le stage combiné à un mémoire m’a ouvert à un titre professionnel de niveau III. J’ai trouvé rapidement une première mission pour me construire une expérience professionnelle très riche et particulièrement prenante. Je suis en contrat pro chez un éditeur de logiciel et grâce à ma première formation de développeuse logicielle j’ai pu m’inscrire en fac pour faire un master 1 dans le génie logiciel.

 

Sélection

  • Examen du dossier du candidat, tests d'aptitude et entretien.
  • -       Etre capable de (re)formuler un problème de plusieurs manières différentes,
  • -       Etre capable d'imaginer des solutions innovantes et efficaces,
  • -       Etre capable d'exprimer ces solutions de manière claire et complète.
  • -       Mettre en lumière une représentation mentale simpliste ou abstraite.
  • -       Une capacité de communication : un qualité de communication orale et écrite,
  • -       Esprit de synthèse, facilité de reformulation. 
  • -       Une base informatique comme utilisateur de logiciel, WordPress, Office…

Méthode pédagogique

  • 33 % en cours magistraux,
  • 33 % en travaux dirigés et projets,
  • 33 % en activités autonomes.

Taux de réussite

 

Taux d’insertion à cinq mois après l’obtention du diplôme :

 

Partenaires

La formation reçoit le soutien de nombreux professionnels de l’informatique, pour la participation des jurys, de l’ingénierie pédagogique revue chaque année et sur le placement des élèves.

  • Associatif : bureau des anciens élèves.
  • Secteurs privés et publics :...

Condition d’accès

Cette formation est ouverte aux titulaires d’un Bac ou à toute personne pouvant justifier d’un niveau de connaissances et d’acquis professionnels équivalents des tests de dérogations seront proposés.

Modalités de candidature

Demandez un dossier de candidature sont à télécharger sur le site

Le recrutement s’effectue en trois étapes :

  • examen du dossier de pré-inscription
  • entretien de motivation avec le responsable pédagogique

Contacts

Responsable Pédagogique : alexis@apformation.com

Le placement en entreprise

  • AP Formation dispose d’un service dédié au placement en entreprise
    Au sein du bureau des anciens élèves vous pouvez à tout moment correspondre avec la chargée de mission qui recherche des entreprises partenaires et vous soutiendra activement dans vos démarches :

    - Recherche d’entreprises pour un stage et/ou un emploi
    - Proposition de CV de stagiaires aux entreprises
    - Suivi individualisé pour une recherche d’emploi active
    - Conseils dans la rédaction du CV et la lettre de motivation
    - Préparation aux entretiens d’embauche

FORMATION CONCEPTEUR DEVELOPPEUR WEB

France Stratégie et la Dares ont publié une prospective à l’horizon 2022.

Du fait à la fois des créations d’emplois et des remplacements de départs en retraite, on estime que le nombre d’emplois dans le domaine de l’informatique devrait encore progresser au pendant 10 ans et bien plus que tous les autres métiers de l'ordre d'ailleurs de +1,1% à +2,3% nouveaux emplois par an. On estime entre 2012-2022  que 81 000 personnes qui partiront à la retraite et 191 000 postes seraient à pourvoir à l’horizon 2022.

Chaque année, on estime que 30.000 offres d'emplois sont proposées, dont 10.000 créations. Il y aurait 100 000 postes non pourvus!.

De manière générale :

  • Les métiers d’avenir comme celui du développement ne laissent guère de places aux salariés peu ou pas qualifiés. On demande toujours plus de qualifications. 
  • Les entreprises cherchent de plus en plus de salariés à la fois spécialisés et aux compétences transversales.
  • Les métiers d’avenir sont autant des métiers qui rencontrent une demande croissante (développeur fullstack, lead developpeur...)que des métiers métiers totalement nouveaux (développeur IoT).

Le métier de développeur web est le plus demandé en France. Les entreprises du numérique vont être de plus en plus confrontées à des difficultés de recrutement.

Les Chiffres :

  • On compte en 2017, 447 000 salariés sur le secteur du numérique, dans 26 800 entreprises
  • On divise l'informatique en 3 secteurs : le services (ESN), édition de logiciels et conseil en technologies.
    • l’édition de logiciels, les prévisions de croissances sont prévues de  +4,7% pour l’année 2018.
    • Conseil la croissance sera portée à +4,5% en 2018 grâce à IoT, robotique, cybersécurité et ventes à l’international.
  • On a vu en 2017 19 000 créations d’emploi nettes et on prévoit de belles perspectives pour 2018
  • On considère que toutes les sociétés qui ont un hiffre d'affaires  de 5 millions d'euros cont besoin d'un développeur. Ainsi un grand nombre de PME sont concernées. 
  • Le Président du Syntec, Godefroy de Bentzmann,a validé une croissance de 3,4% en 2017 pour le secteur logiciels et services.
  • Le secteur du numérique s’établit à 53,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017. les SMACS – Social, Mobile, Analytics, Cloud, Security ont  un taux de croissance (+16,2%).
  • On prévoit en 2018 une croissance pour atteindre 22,6% du marché.
  • On prévoit en 2018 aussi avec l'initiale de Réglement Général pour la Protection des Données RGPD que les entreprises françaises investieront près d’un milliard d’euros.
  • Pour pour 72% des ESN, en 2017 leur chiffre d’affaires a augmenté de 2,9%. 
  • Les principaux moteurs sont  IoT, Big Data, Mobilité et DevOps boostent dans des secteurs très dynamiques comme la bancassurance, l’énergie, le retail et l’industrie.

Recrutements difficiles depuis 7 ans :

Au 1er trimestre 2013, 78% des recrutements en informatique étaient jugés difficiles par les employeurs, contre 69% pour l’ensemble des recrutements. Particulierement pour les postes liés au développement d’applications pour Internet et le multimédia" précise l'Apec. En moyenne, une offre attire 23 candidatures dans l'informatique, donc 40 tous secteurs confondus.  

Plus de 70% d’éditeurs confrontés à des difficultés

Selon le baromètre RH Afdel/Apollo, 72% des éditeurs de logiciels déclarent avoir rencontré des difficultés à recruter des salariés au cours du 2e semestre 2012. Des difficultés plus importantes encore pour les éditeurs de moins de 250 salariés. 78% des éditeurs de 50 à 250 salariés auraient été confrontés à une pénurie de candidats. (Source ZDnet).

Recrutement difficle dans toute l'europe :

Pas moins de 700 000 postes sont à pourvoir dans le secteur européen des TIC tandis que la compétitivité de l'Europe se dégrade. Des développeurs toujours plus courtisés. Au-delà de l’enjeu de rechercher des bons profils, les entreprises, pour opérer leur transformation numérique, devront s’entourer de nouvelles compétences encore peu répandues, alliant un savoir-faire de développeur standard avec la maîtrise des technologique web tournées vers les mobiles.
On constate que les besoins et demandes en développement Java n’ont jamais été aussi importants, et que cela va se démultipliér en lien avec plusieurs tendances de fond :
L’utilisation massive des smartphones et tablettes sur Android qui dépassé iOS en nombre d’utilisateurs.
L’hébergement d’applications Java, jusqu’ici complexe et coûteux, est en train de devenir aussi simple et bon marché que de l’hébergement PHP.
Les compétences pour réussir un projet Java “moderne” est devenu très facile (grâce à la multitude des frameworks et outils). Cependant l’expertise de certains frameworks Java, capable de réaliser des projets complexes va donc être particulièrement demandée cette année.